24 septembre 2014

Poisson : Filets de perches du Lac Léman poêlés

 

P9120611

 

Aujourd'hui, on retourne chez moi en Haute-Savoie du côté du Lac Léman.

Espèce commune des trois plus grands lacs alpins, les petites perches (6 cm environ) sont proposées en friture dans les restaurants savoyards et hauts-savoyards (Yvoire, Sciez, Excenevex...) qui bordent ces lacs (qui d'ailleurs ne proposent pas tous des filets de perches de lacs savoyards). 

Les filets de perches du Lac Léman sont livrés quasiment en exclusivité aux restaurateurs. Il arrive (très rarement) d'en trouver chez les bons poissonniers savoyards, comme par exemple, à la Poissonnerie de la Sardagne à Cluses (http://www.poissonnerie-cluses.com). On peut aussi chercher à acheter directement auprès d'un pêcheur professionnel mais là il faut entrer dans la confidence d'un milieu très discret.

Côté budget, mon poissonnier vendait les filets de perches à 55 Euros le kilo. J'en ai acheté 450 grammes que j'ai payées 23 Euros.

Certaines grandes surfaces proposent également des filets de petites perches congelés venant de Russie ou de Chine : ne les achetez pas. La qualité est très médiocre (à mon avis).

On accompagne ces filets de frites fraîches et d'une bonne salade verte.

Il faut goûter aux filets de perches du Lac Léman à la chair délicate et très appréciée par les gourmets. 

 

Poisson : Filets de perches du Lac Léman poêles

 

Préparation : 10 minutes. Cuisson : 8 minutes environ

 

Ingrédients pour 3 personnes :

- 450 g de filets de perches 

- Farine

- Huile et 40 g de beurre

- Persil plat lavé et haché finement , ail lavé et haché finement (éventuellement)

- Sel, poivre

 

1. Rincer très rapidement les filets et les éponger avec un torchon propre. 

2. Mettre un peu de farine dans un sac de congélation, y mettre les petits filets. Bien mélanger pour enrober les filets. 

3. Dans une grande poêle, faire chauffer le beurre et l'lhuile. Cuire les filets de perches (coté peau vers le bas) à feu moyen en les retournant en fin de cuisson ils sont cuits quand ils ont perdu leur aspect translucide (on compte 5 à 8 minutes au total). En fin de cuisson, ajouter l'ail haché et le persil haché. Mélanger à l'aide du manche de la poêle.

4. Egoutter sur du Sopalin et servir IMMÉDIATEMENT.

 

P9120606

 

P9120615

 

 

 

Posté par bubulle74 à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 août 2014

Plat complet : Courgettes farcies au reblochon

 

P6260188

 

En ce moment, les courgettes abondent dans les jardins (je devrais dire "devraient abonder" compte tenu du temps...).

J'ai donc réalisé une recette qui change de l'ordinaire avec des courgettes et... du reblochon (?).

Aujourd'hui, pas de quantité, ni de recette détaillée, je vous livre juste le fil conducteur à vous de voir...

On farcit des courgettes blanchies et cuites jusqu'à ce qu'elle soient légèrement tendres avec une farce à base de reblochon et de riz.

La farce est composée de : 

    - un peu de riz cuit,

    - des fines herbes,

    - la chair des courgettes évidées hachée 

    - des dés de reblochon

    - du sel et du poivre.

 

Pour finir, on fait gratiner les courgettes au four. C'est très bon mais il faut faire attention à ne mettre qu'un peu de riz pour bien retrouver les autres saveurs.

 

Voilà.

 

P6260189

 

 

Posté par bubulle74 à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juin 2014

Apéritif ou plat : Pizza à la Tomme

 

P6120147

 

J'ai essayé la pizza à la Tomme. Bilan : une pizza différente, régionale et qui est, à mon avis, meilleure dégustée (réchauffée légèrement) en petits carrés à l'apéritif.

Recette du magazine "CVF".

 

 

Apéritif ou plat : Pizza à la Tomme

 

Préparation : 30 minutes. Repos de la pâte : 2 heures. Cuisson : 20 minutes.

 

Ingrédients pour 6 personnes (comme plat) :

- 300 g de tomme pas trop faite

- Une poignée de roquette lavée et essorée

- 250 g de farine

- 10 g de levure de boulanger

- 1 cuillère à soupe d'origan sec

- Sel, poivre

 

1. Emietter la levure dans 10 cl d'eau tiède. Verser la farine dans un grand saladier. Faire un puits au centre, y verser la levure diluée et une pincée de sel. Pétrir longuement avec les mains, jusqu'à ce que la pâte ne colle plus aux doigts (si nécessaire, ajouter un peu de farine). Rouler la pâte en boule. La couvrir d'un  linge et la laisser lever pendant 2 heures environ dans un endroit tiède (elle doit doubler de volume).

2. Préchauffer le four à 210 °C.

3. Oter la croûte de la tomme et la couper en fines lamelles. Tapisser la plaque du four de papier sulfurisé, poser dessus la boule de pâte et commencer à l'aplatir avec le poing, en tapant régulièrement sur toute la surface. L'étirer ensuite avec les mains en rectangle. Recouvrir le dessus avec les lamelles de tomme. Poudrer d'origan et poivrer. Mettre au four 20 minutes.

4. A la sortie du four, recouvrir la pizza avec la roquette. Servir chaud.

 

P6120148

 

 

Posté par bubulle74 à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 mai 2014

Dessert : Gâteau de Savoie selon la recette de Mercotte



P5290115


Encore une recette de gâteau de Savoie... Cette fois, on teste celle de Mercotte qui est parue dans le magazine "750 G" cet hiver.

Mes anciennes publications sont ici : 

http://terretmar.canalblog.com/archives/2013/01/24/26196730.html

 

P5290117

Ce gâteau a une texture aérée, légère mais il manque de sucre : je vous donne la recette avec ma modification.

 

Dessert : Gâteau de Savoie selon la recette de Mercotte


Préparation : 15 minutes.


Ingrédients pour 6 à 10 personnes :

- 4 oeufs

- 40 g de farine

- 40 g de Maïzena

- 100 g de sucre (au lieu de 80 g) + pour le moule

- 1 zeste de citron

 

1. Préchauffer le four à 230°C.

2. Séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige en ajoutant le sucre en deux fois (on doit obtenir un mélange "pris" mais pas trop ferme). Incorporer les jaunes un à un en continuant de battre (juste pour mélanger). Incorporer avec le dernier oeuf le zeste de citron.

3. Ajouter la farine, Maïzena tamisées en deux ou trois fois et ce à l'aide d'une maryse.

4. Verser dans un moule beurré et sucré.

5. Faire cuire pendant 5 minutes puis 40 minutes à 150 °C.

 

P5290113

 

 

Posté par bubulle74 à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 avril 2014

Accompagnement : Polenta crémeuse à la savoyarde (à ma façon)

 

 

P4161747

 

Ma recette de polenta savoyarde est le concentré de plusieurs essais et qui, pour moi, est la meilleure des façon de la déguster. En résumé, on fait un bouillon à base de Kub Or et on laisse cuire à petit feu en ajoutant de l'eau chaude, si nécessaire, pour garder une consistance "coulante". 

A déguster avec des diots au vin blanc mais le "must" pour moi, c'est de l'accompagner avec des magrets de canards grillés et une sauce à base de Kub Or et d'abricots secs (c'est une idée de Cyril Lignac...).

S'il vous en reste vous pouvez la poêler (à l'huile d'arachide et aux échalotes) coupée en morceaux (cette méthode donne un résultat croustillant mais la saveur de la polenta est atténuée).

(Spécialement pour un petit moineau qui m'a demandé ma recette).

 

Accompagnement : Polenta crémeuse à la savoyarde (à ma façon)

 

Préparation : 2 à 3 minutes. Cuisson : 25 minutes

 

Ingrédients pour 4 personnes :

- 250 g de polenta moyenne

- 1,5 litre d'eau 

- 2 bouillons "kub Or"

- 10 g de beurre

- 100 g de gruyère râpé

- Sel, poivre

1. Faire bouillir l'eau dans la bouilloire électrique (ou à défaut dans une casserole).

2. Verser l'eau dans une grande casserole (la polenta déborde facilement à la cuisson) et ajouter les deux bouillons Kub Or. Ajouter la polenta. Mélanger. Couvrir et cuire à feu doux pendant environ 25 minutes en mélangeant régulièrement. Ajouter de l'eau chaude si vous constatez que la polenta épaissit de trop (elle doit rester coulante). A la fin de la cuisson, ajouter le beurre et le gruyère râpe. Assaisonner (attention le bouillon est déjà très salé) et poivrer. Déguster bouillant.

 

P4161744

 

Consistance de la polenta après cuisson 

 

P4161737

 

Ingrédients nécessaires pour réaliser un bonne polenta savoyarde

 

 


09 avril 2014

Apéritif : Gougères au Beaufort



P4051652

 

 

Une gourmandise très facile à faire mettant à l'honneur la saveur "noisette" du Beaufort. On obtient deux textures : du croustillant à l'extérieur et de l'ultra moelleux à l'intérieur. A tester d'urgence et pourquoi pas avec d'autres fromages savoyards. Si vous avez des idées, merci de me les transmettre !!!

 

Apéritif : Gougères au Beaufort

Préparation : 15 minutes. Cuisson : 25 minutes

Ingrédients pour UNE QUARANTAINE de petites gougères (6 à 8 personnes) :

- 4 oeufs

- 100 g de Beaufort râpé

- 75 g de beurre

- 150 g de farine

- 1/2 cuillère à café de sel

 

1. Préchauffer le four à 210 °C.

2. Verser dans une casserole 25 cl d'eau, 60 g de beurre coupé en morceaux et le sel. Porter à ébullition. Verser la farine, remuer énergiquement, la farine gonfle et une boule de pâte se forme en se détachant des parois. Remettre la pâte à sécher sur feu doux en tournant énergiquement pendant 2 minutes, et ce à l'aide d'une cuillère en bois.

3. Hors du feu, incorporer les oeufs un par un en méleangant à chaque fois. Puis, ajouter le beaufort rapé.

3. Beurrer une plaque à pâtisserie (ou la plaque de votre four), A l'aide d'une petite cuillère, former des petites noix de pâte, les poser sur la plaque (vous pouvez utiliser du papier sulfurisé) espaçant de 3 cm (environ).

4. Mettre au four pour 15 à 20 minutes. Les gougères doivent être gonflées et dorées. Servir tiède ou froid.

 

P4051649

 

 

24 mars 2014

Plat complet : Croûtes savoyardes : Tomme de Savoie, pruneaux et jambon sec

 

P3131605

 

 

D'après une idée proposée par l'émission "Petits plats en équilibre" de Laurent Mariotte.

Le pruneau est un ingrédient qui apparaît dans plusieurs recettes savoyardes : les rissoles, le farcement, les compotes...

L'association "fromage / pruneaux " étant nouvelle pour moi, j'ai voulu essayer. Verdict : c'est excellent et rapide à faire, par exemple pour un repas du soir.

A accompagner d'une salade verte par exemple ou, comme le préconise la recette d'origine, d'une salade de roquette.

 

 


Plat complet : Croûtes savoyardes : Tomme, pruneaux et jambon sec

 

 

Préparation : 5 minutes. Cuisson : 5 minutes.

 

Ingrédients pour 4 personnes :

- 4 tranches de pain épaisses de pain de meule (ou tranche de baguette)

- 300 g de tomme de Savoie

- 6 pruneaux dénoyautés

- 6 tranches de jambon cru très fines

 


1. Préchauffer votre four à 200°C.

2. Hacher les pruneaux et les répartir sur les tranches de pain.

3. Couvrir le tout de lamelles de tomme sans la croûte. Enfourner pour 5 minutes environ (le temps de faire fondre le fromage). 

4. Recouvrir les tartines de jambon cru. Servir brûlant.

 

Posté par bubulle74 à 20:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 mars 2014

Bonnes adresses et produits du terroir hauts-savoyards : Tomme blanche aux pommes de terre à l'eau et salade verte

 

P3061581


Tradition savoyarde

La tomme de savoie était au siècle dernier l'aliment du pauvre : un savoyard mangeait rarement d'autres fromages. La fabrication de la tomme de savoie durait en moyenne 3 mois.  La première étape consistait à faire cailler le lait à l'aide de présure. Le lendemain, on obtenait un lait caillé que l'on appelle la tomme blanche.

 

Caractère

On est en présence d'un fromage frais avec un goût très léger mais quand même assez proche du lait, avec une consistance fondante et moelleuse.

 

 

Emplette

Aujoud'hui, on trouve encore cette tomme blanche dans certaines fromageries (attention, elle n'est disponible que sur commande à certains adresses). La Ferme de Corly fournit également un produit de très bonne qualité qui est disponible dans beaucoup de supermarchés hauts-savoyards (notamment chez Carrefour).

 

Dégustation

On déguste ce fromage salé et poivré accompagné de pommes de terre bouillies et de salade verte (et sans charcuterie : c'était un plat de pauvre). On la consomme comme un yaourt avec du sucre ou de la confiture.

 

P3061573

 

P3061578

 

 

 

22 janvier 2014

Légumes : Pommes de terre "Grenaille" à la vapeur de foin




P1111370

 

En Haute-Savoie, la cuisson des diots au foin a été rendue célèbre par Marc Veyrat.

Il m'est venu l'idée de tenter de cuire des pommes de terre en suivant le même procédé. Pour faire cette recette, il suffit de disposer d'une poignée de foin (non traité) et d'une bonne cocotte en fonte. Et c'est tout.

On obtient des légumes fondants avec un très léger goût herbacé. On peut les déguster nature ou accompagnées de crème fraîche, d'une noisette de beurre, d'huile d'olive et de jus de citron, elles sont également très savoureuses en salade.

Bonne découverte...

 

Légumes : Pommes de terre "Grenaille" à la vapeur de foin

 

Préparation : 5 minutes. Cuisson : 15 à 20 minutes

 

Ingrédients pour 6 personnes environ :

- 1 kg de pommes de terre grenaille 

- 2 feuilles de laurier

- Quelques branches de thym

- 1 poignée de foin 

- Fleur de sel 

 

1. Laver soigneusement les pommes de terre plusieurs fois. Les égoutter.

2. Rincer le foin à l'eau courante en le maitenant dans votre main.

3. Etaler dans une cocotte en fonte le foin. Ajouter quelques verres d'eau pour que le foin "baigne" légèrement afin de produire de la vapeur. Poser dessus les pommes de terre, les feuilles de laurier et les branches de thym. COUVRIR LA COCOTTE.

4. Mettre à cuire à feu doux pendant 15 à 20 minutes (vérifier la cuisson à l'aide de la pointe d'un couteau). Servir les pommes de terre (avec la peau dans mon cas) avec de la fleur de sel.

 

 

P1111366

 

Pommes de terre en cours de cuisson

 

P1111365

 

 

11 janvier 2014

Viande : Attriaux savoyards cuits à la poele

 

P1081359

 

Si vous passez par la Haute-Savoie, partez à la découverte de cette charcuterie traditionnelle.

Spécialité du Chablais et du Faucigny, ces crépinettes fraîches d'abats de porc ou de foie de porc sont relevées d'ail, de sel, poivre, persil et échalotes. Les Haut-Savoyards se délectent de ces mets dorés à la poêle arrosés de vin blanc. La cuisson au four est aussi très prisée.

On trouve cette spécialité en hiver et dans les bonnes charcuteries. 

On accompagne souvent les attriaux avec des pommes de terre rissolées, de polente, ou plus traditionnellement, de choux mais on peut aussi les consommer refroidis avec un bon pain.

Un vin savoyard type Roussette de Savoie, Chautagne ou Marestel accompagne ce plat.

 

Viande : Attriaux savoyards cuits à la poêle

 

Préparation : 5 minutes.  Cuisson : 25 minutes

 

Ingrédients pour 4 personnes :

- 4 attriaux

- 1 oignon

- Un peu d'huile (arachide pour moi)

- 1 petit verre de vin blanc

- Sel, poivre

 

1. Eplucher, laver et émincer l'oignon. Réserver.

2. Mettre une petite cuillère d'huile dans un poêle.

3. Faire revenir les attriaux de chaque côté. Ajouter les lamelles d'oignon. Baisser le feu. Faire mijoter (à couvert) pendant 30 minutes en les retournant de temps en temps. Dégraisser régulièrement.

4. Réserver les attriaux au chaud. Déglacer avec le vin blanc.Réduire la sauce.

5. Servir les attriaux avec la sauce et l'accompagnement de votre choix.



P1081358

 

Les attriaux crus 

 

Posté par bubulle74 à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,